Mae Geri, base et fondement

Bonjour à toutes et à tous!

Je reviens après une trop longue absence et vous propose une vidéo portant sur l’exécution de la technique de jambe « mae-géri ». Dans un premier temps, je souhaitais réaliser un clip donnant des pistes de travail afin d’améliorer ses keri-wasa en général, mais, lors du tournage, je me suis trouvé bien emprunté car j’ai eu l’impression de proposer des « trucs et astuces » sans avoir jeté auparavant des bases solides permettant une « bonne exécution » des différents coups de pied. Cela ne me convenait pas car j’avais l’impression de mettre la charrue avant les boeufs…

Je me suis donc ravisé et je vais vous proposer un cycle de 4 vidéos:

le maé-geri, le mawashi-geri, l’uramawashi-geri et le yoko-geri.

Par la suite, je développerai une ou plusieurs vidéo sur les qualités à cultiver pour réaliser une technique de jambe efficace. Dès lors, la charrue sera placée après les boeufs!

Le but d’une technique n’est pas la recherche de l’esthétisme, de la beauté ou de la performance mais de l’efficacité; sa capacité à nous défendre. J’y attache une grande importance.

Pour tendre vers une certaine efficience de la technique, il est nécessaire, selon moi, de l’éprouver  dans de multiples conditions: avec un partenaire en contrôlant ses coups, sur un sac immobile à pleine puissance, sur un sac en mouvement, en situation de fatigue, en situation de stress. Gardez tout de même à l’esprit qu’à aucun moment, il ne faut mettre en danger l’intégrité physique de son partenaire: le dojo est un lieu de paix et de non-violence.

Dans un même ordre d’idée, il est important de développer une compréhension intellectuelle et kinesthésique des techniques. L’un sans l’autre n’est qu’une demi technique: savoir faire et savoir comment faire sont un tout. Cela est d’autant plus important pour les enseignants.

Dans le domaine physiologique, il n’est pas envisageable de choisir un ou deux éléments de la technique (ex: tonicité, souplesse). Cela conduit à un travail dysharmonieux, moins efficace et pouvant conduire à des blessures à long terme.

Comme chacun et chacune possède ses forces et ses faiblesses, une technique n’est jamais aboutie, il convient de la revisiter, de l’analyser, de la corriger, de la renforcer… Avec le corps, au travers d’exercices et avec l’esprit grâce à sa compréhension toujours plus fine.

Bonne vidéo…

Une pensée

  1. Merci à Fabrice pour cette excellente vidéo! ça c’est de la pédagogie et c’est bien expliqué! Ce serait peut être plus sympa d’entendre Fab lui-même donner les explications, quoiqu’en off et avec la musique japonaise, ça le fait aussi très bien! ce serait aussi super d’avoir des vidéos des différents katas heian et bien d’autres! Mais bon c’est du boulot! En tout cas, mille mercis pour toi pour une vidéo super utile! Au plaisir de se voir au stage de levier! Bonne continuation martiale!
    OSS!
    Akbar

Laisser un commentaire